Préparer l’examen du permis de conduire

1485

Vous avez toutes les armes pour combattre le stress de l’examen mais vous voulez être sûr d’avoir mis toutes les chances de votre côté ? Petit tour d’horizon des meilleures pratiques pour être prêt à 100% le jour J.



Les meilleurs conseils

Repérez la zone du départ de l’examen

La plupart des moniteurs ont la bonne idée de vous montrer durant vos heures de conduite l’endroit où se fera le départ du permis de conduire :  il peut s’agir par exemple d’un centre d’examen.

Même si cela a été fait, rien ne vous empêche d’aller repérer les lieux avec un ami ou un parent afin de reconnaître le début des différents itinéraires possibles et de mémoriser ainsi les pièges à éviter : priorités à droite, ronds points, zones 30 etc.

Prévoir une heure de conduite le jour même

Conduire juste avant sur la même voiture est un moyen de se rassurer sur ses sensations avant de conduire devant l’examinateur. Votre moniteur va vous rassurer s’il vous sent stressé et vous donnera ses derniers conseils pour la touche finale de la préparation à l’examen.

Réviser le code de la route

Il se peut que vous attendiez de longues minutes (voir des heures) avant de passer le permis. Un bon moyen d’empêcher la pression de monter et de relire votre livret de code afin de vous rafraîchir les idées.

Révisez les questions théoriques

Revoir les questions théoriques qui vont vous êtres posées durant l’épreuve du permis est également une très bonne idée : n’hésitez pas à prendre un mémento avec vous.

Préparation mentale

Préparer mentalement l’épreuve peut paraître abstrait pour beaucoup d’entre vous. Pourtant, c’est une manière royale de préparer une conduite sans faute. Quelques pistes :

 

  • Revoir dans votre tête les différentes étapes pour parfaitement s’installer derrière le volant et ainsi commencer l’épreuve comme un chef.
  • Faire quelques simulations de démarrage en imaginant la synchronisation entre votre pied gauche et votre pied droit (relâchement progressif de l’embrayage et pression légère sur l’accélérateur).
  • Évacuer un trop-plein de pression tout en restant concentré. Par exemple, imaginez que l’inspecteur assis à côté de vous est en fait un ami afin de conduire de manière détendue.