Le piège de la bande cyclable

398

Les bandes cyclables sont des moyens efficaces pour protéger les vélos : les inspecteurs sont impitoyables sur les erreurs commises à leur égard. Quelques conseils pour les éviter.


Respecter les vélos

La bande cyclable, ce n’est que pour les vélos !

Il est strictement interdit d’empiéter sur la bande cyclable de la voie que vous empruntez au volant d’une voiture. Il est donc grave pour la sécurité des cyclistes et pour votre examen de franchir les lignes qui la délimitent.

L’angle mort, ce n’est pas que pour les voitures !

Du piège au réflexe : vous tournez à droite et une bande cyclable longe votre voie sur ce même côté. L‘angle mort et le contrôle du rétroviseur droit sont absolument obligatoires dans ce cas. Ils permettent d’éviter des accidents graves dans lesquels vous seriez l’unique responsable.

Notez que cette situation peut prendre un grand nombre de variations : fin de la bande cyclable, bande cyclable en sens inverse, bande cyclable sur votre gauche etc.

La règle d’or

Il faut redoubler de vigilance dans les contrôles afin de protéger particulièrement les deux roues qui sont des usagers peu visibles et particulièrement vulnérables.

Les cyclistes sont une partie des éléments à contrôler dans son environnement de conduite. N’hésitez pas à exagérer vos contrôles pour marquer l’intention à votre examinateur. Il y a des chances qu’il ait vu le cycliste bien avant vous, s’il ne vous sent pas alerte il pourrait douter de votre vigilance. Résultat : ce sera surement des points en moins voire même une élimination s’il venait à toucher le volant en le pensant nécessaire pour assurer la sécurité du deux roues.