Ces petites erreurs qui peuvent tout gâcher

1708

Vous êtes confiant, votre moniteur aussi. Il semble que tout doit vous sourire pour l’examen du permis. ATTENTION ! Bien conduire c’est une chose, il faut aussi éviter ces erreurs qui peuvent vous déstabiliser et par conséquent tout gâcher !

 

Les erreurs bêtes qui coûtent cher

Enfiler une nouvelle tenue

Gare à vous si vous envisagez de vous mettre sur votre 31 pour marquer le coup le jour de l’examen : si le pantalon qui gratte et le tee-shirt trop courts passent encore pour peu que l’on soit stoïque, prenez le plus grand soin dans le choix de vos chaussures. Gardez de préférence celles que vous aviez l’habitude de chausser durant vos leçons : avoir une bonne sensation au niveau des pédales est primordial pour se sentir à l’aise durant les 35 minutes de l’épreuve.

Ne pas se faire flou-er

Il y a pire encore que se faire recaler à l’examen pour avoir mal conduit suite à l’oublie ses lunettes ou ses lentilles de contact : se faire recaler au test de vue qui peut avoir lieu au début de l’épreuve du permis de conduire. Bien voir est primordial pour bien conduire ! Vous avez un doute ? Courez chez l’ophtalmologue !

Jouer au sans-papier

Sans pièce d’identité officielle, vous ne pourrez pas concourir et il est inutile de s’en assurer en oubliant sa carte d’identité le jour de l’épreuve.

Ne pas être au top de sa forme

Non, la soirée que Léa vous propose n’est pas incontournable. Oui, il est important que vous mangiez le matin de l’épreuve du permis même si avez l’estomac noué.

Avoir une bonne hygiène de vie, c’est se donner toutes les chances pour réussir un concours.

Ne pas anticiper la météo

Plutôt qu’être anxieux et de croiser les doigts pour que les nuages ne passent pas au dessus du centre d’examen, consultez la météo concernant votre municipalité afin de pouvoir anticiper sereinement des conditions difficiles.

Bouleversez vos sensations de conduite avant l’épreuve

Il est tentant de vouloir conduire une “dernière fois” pour se rassurer sur la voiture d’un proche. Cette initiative peut être une bonne idée sauf dans le cas ou le véhicule en question est trop différent de celui que vous allez conduire le jour de l’épreuve puisque vous risquez de mettre sens dessus dessous vos sensations de conduite (pédales, boîte de vitesses, gabarit de la voiture etc.).

Ne vous laissez pas rattraper par l’angoisse la veille du permis et penser à bien vous préparer pour l’épreuve.