La courtoisie au volant

2739

Courtoisie : civilité relevée d’élégance ou de générosité, selon le dictionnaire Littré. La courtoisie au volant relève donc de la citoyenneté et d’une certaine bonté. Plus concrètement, elle permet d’obtenir le fameux point de l’examen nommé point de courtoisie au volant. Citoyens, en route !

Comment obtenir le point de courtoisie au volant

Rappel

L’examen du permis de conduire est noté sur 30 points avec en prime 2 points bonus :

  • Le point de conduite économique et respectueuse de l’environnement.
  • Le point de courtoisie au volant.

Règle générale pour les candidats au permis de conduire

La courtoisie au volant est appréciable seulement dans les situations où la sécurité n’est pas compromise. Ne cherchez donc pas à être courtois à tout prix, vous risqueriez dans ce cas de perdre des points bêtement ou pire, de commettre une faute grave et éliminatoire.

En fait, la courtoisie doit être un geste naturel qui intervient à point nommé, inutile, par exemple, de s’arrêter à chaque passage piéton pour laissez passer mamie alors que le feu est rouge. Voici quelques cas concrets de courtoisie au volant :

  • Dans certaines conditions de circulation telles qu’un ralentissement, laisser passer une voiture qui doit normalement vous céder le passage.
  • Laissez passer un piéton qui n’est pas totalement engagé sur un passage piéton. Si celui-ci est “hors la loi” (feu rouge, en dehors d’un passage piéton), il n’est pas judicieux de s’arrêter pour lui faciliter sa marche, cette manœuvre peut même être sanctionnée le jours du permis. Attention tout de même : un piéton engagé, ou sur le point de s’engager, restera toujours prioritaire, peu importe l’endroit où il se trouve.

La courtoisie, une philosophie

Le permis en poche, rien ne vous oblige de participer à la jungle quotidienne qui s’accroît chaque jour. Plus de courtoisie sur les routes, ce sont des conditions de circulation améliorées.