Bien tenir le volant, assurer un virage

1158

La position des mains sur le volant n’est pas hasardeuse. Bien tenir son volant est primordial pour gérer ses trajectoires, conduire en toute sécurité et effectuer ses manœuvres avec contrôle.

Les différentes prises

Principes généraux

  • Il est fondamental de bien s’installer au poste de conduite. Prenez donc tout le temps nécessaire pour que vous soyez à l’aise.
  • Vos bras doivent être légèrement fléchis et vos épaules détendues.
  • Il est toujours préférable de tirer le volant de haut en bas plutôt que de le pousser : le premier geste est en effet beaucoup plus naturel.
  • Il ne faut pas croiser les mains en manipulant le volant (que rapidement pour le chevauchement).
  • Le volant doit être manié avec souplesse, sans crispation.

En ligne droite

  • Lors d’une ligne droite, vous devez positionnez vos mains à “9h15” ou à “10h10” afin d’avoir une prise précise sur le volant.

Lors d’une légère courbe

  • Gardez vos mains à 9h15 et 10h10 : il n’est pas nécessaire d’effectuer de grands mouvements qui seront moins précis.
  • Accompagnez la courbe en laissant vos mains parallèles, évitez les à-coups.

Lors d’un tournant

  • Placez la main du côté où vous tournez sur le haut du volant (à 12h).
  • Tirez le volant avec cette main, l’autre main garde sa position neutre en laissant glisser le volant.

Lors d’un tournant important (à plus de 90°)

  • Il vous faut faire plusieurs tours de volant en pratiquant le chevauchement du volant. Le chevauchement s’effectue comme suit pour un tournant à gauche (on procédera de manière inverse pour un tournant à droite) :
    • La main gauche monte à 12h puis tire le volant sur 1/2 tour.
    • Puis la main droite prend le relais en réalisant la même opération
    • Puis la main gauche.
    • Etc.
  • A la fin du tournant, laissez revenir le volant de lui même en le laissant glisser entre vos mains.

Le retour du volant

  • A bonne vitesse, le volant revient automatiquement à sa position de départ de manière automatique, à condition que vous ayez la direction assistée.
  • A faible allure, il faut manipuler soi-même le volant pour qu’il revienne à sa position initiale. Attention, pour les manœuvres veillez à ne pas confondre volant droit et roues droites. Il peut manquer encore un ou plusieurs tours de volant avant qu’il ne soit en position neutre (roues droites).