Les bonnes pratiques pour s’installer derrière le volant

Bien s’installer au poste de conduite

 

Trop de candidats déçus se mordent les doigts pour s’être mal installé derrière le volant le jour de leur permis. Voici un petit mémento pour éviter de grosses frustrations.

L’installation : une étape (très) importante de la conduite

Il ne faut pas surtout pas négliger l’installation. En effet, de votre installation dépendra la précision de vos manipulations sur les commandes ainsi que la détente générale de votre corps.

Une mauvaise installation peut donc causer des erreurs techniques, des crispations et une accentuation de la fatigue.

La préparation parfaite en 11 étapes

Être bien assis

  1. Réglez la la distance entre votre siège et les pédales : votre jambe gauche doit être légèrement fléchie lorsque vous débrayez à fond.
  2. Réglez de la hauteur du siège afin d’avoir une bonne visibilité en étant redressé.
  3. Réglez l’inclinaison de votre dossier de manière à être droit.
  4. Vous devez pouvoir maîtriser le volant sans avoir les bras complètement tendus lorsque votre dos est au fond du siège. Si ce n’est pas le cas, réglez la profondeur du volant, de nombreuses voitures permettent désormais de le faire.

Avoir une visibilité optimale

Vous êtes désormais confortablement assis et avez une visibilité parfaite au niveau du pare-brise. Réglons désormais les rétroviseurs :

  1. Réglez le rétroviseur intérieur en étant bien au fond du dossier, dans votre position de conduite.
  2. Réglez les rétroviseurs extérieurs de la même manière. Il vous faudra peut être pour ce faire mettre le contact (un tour de clé).

Le final

Vous êtes maintenant dans des conditions d’installation parfaites. Il ne reste plus qu’à démarrer normalement :

  1. Mettez votre ceinture.
  2. Mettez en route le moteur.
  3. Vérifiez que les ceintures de tous les passagers  (à l’avant et à l’arrière) sont bouclées, et que les portes sont bien fermées. N’hésitez pas à faire cette vérification en parlant « tout haut », ceci est souvent apprécié par les inspecteurs.
  4. Passez du point mort à la première vitesse.
  5. Actionnez le clignotant pour indiquer votre départ.
  6. Enlevez le frein à main.

Bonne chance !

 

 

13 commentaires pour Les bonnes pratiques pour s’installer derrière le volant

  1. Doudou on 26 juin 2011 at 22 h 07 min

    Merci pour ces conseils. C’est vrai que c’est tres important de bien s’installer avant de conduire.

  2. asma abida on 11 octobre 2011 at 8 h 33 min

    Site magnifique, conseils précieux. Merci

    • pilote on 11 octobre 2011 at 16 h 14 min

      Merci à vous pour vos encouragement.

  3. Amel on 13 octobre 2011 at 14 h 02 min

    Je découvre ce site aujourd’hui et franchement je tiens à vous féliciter, je commence mes heures de conduite prochainement et j’avoue que j’étais un peu stressé. Grâce au site je connais pas mal de choses merci merci bisous

    • pilote on 13 octobre 2011 at 14 h 18 min

      Merci pour votre commentaire, et bon apprentissage alors !

  4. sonia on 26 octobre 2011 at 18 h 18 min

    Merci beaucoup pour le site et les informations j’ai rater mon permis une première fois et j’apprend de nouvelles choses !!!

    • pilote on 27 octobre 2011 at 12 h 35 min

      Merci pour vos encouragements, bon courage pour votre apprentissage.

  5. Flo on 22 décembre 2011 at 8 h 35 min

    Très bon conseils, je voudrais juste ajouter qu’il faut bien vérifier si aucun voyant sur le tableau de bord n’est allumé (porte mal fermée par ex.) et si l’inspecteur et le moniteur sont bien attachés.

  6. Lay on 8 janvier 2012 at 15 h 36 min

    Ah ah c’est demain… Juste un petit message pour préciser :

    Vous êtes maintenant dans des conditions d’installation parfaites. Il ne reste plus qu’à démarrer normalement :

    Mettez votre ceinture.
    Mettez en route le moteur. STOP
    Vérifier la ceinture du passager avant, celle des passagers arrières, et la fermeture des porte avant de partir :o
    Passez du point mort à la première vitesse.

    Je pense que c’est un détail important, même s’il est sûrement précisé autre part :p
    Bravo pour ce site, bonne continuation!

    • pilote on 9 février 2012 at 12 h 16 min

      Merci pour votre commentaire, j’ai procédé à la mise à jour.
      En espérant que vous l’avez obtenu.

  7. Aurélie on 17 janvier 2012 at 18 h 24 min

    Merci beaucoup pour ce site, qui en plus d’être très bien fait et d’être complet, notamment avec le système de rubriques, a contribué à me rassurer et à ce que j’arrive relativement ‘posée’ à l’examen ^^ ! (J’ai ainsi eu mon permis du premier coup :) )
    Alors encore merci, et bonne continuation à vous !

  8. MCDUF on 28 janvier 2012 at 19 h 09 min

    Une très bonne initiative ce site, bien que j’ai constaté quelques coquilles et fautes de frappe/orthographe qui gênent un peu la fluidité.
    J’ajouterais une simple remarque pour « avant le départ »: vérifier que les passagers (en l’occurrence, lors du permis, le moniteur et l’examinateur) soient bien attachés. Sans non plus demander à haute voix avec un air faussement à l’aise « Tout le monde est attaché? », ça peut toujours faire bonne impression et apporter le point « installation en toute sécurité ».

    Enfin bref, j’ai loupé mon permis début octobre et ne le repasse que vendredi qui vient. J’étais vraiment dégoûtée, je voulais me débarrasser de ce poids très vite, d’autant que je suis une AAC « à la bourre » (20 ans en juillet…)qui n’a de surcroit pas eu l’occasion de conduire souvent (au lycée, c’est très pratique, arrivée à la fac, beaucoup moins).
    L’examinatrice a donc eu la bonne idée de me faire passer par un itinéraire que je croyais connaître,une petite rue moyenâgeuse assez étroite mais à double sens que j’avais déjà empruntée FRÉQUEMMENT avec ma mono (mono qui soit dit en passant, ne s’est pas privée de me faire des remarques désobligeantes et blessantes la veille du permis).
    Sauf que tout s’est terminé pour moi lorsqu’elle m’a dit « vous êtes à contresens »… Sur le coup, je n’avais même pas imaginé une seconde que je venais de commettre une faute éliminatoire. Bien qu’après cela, j’ai fait une ou deux maladresses sans grande gravité lors du parcours, ma mono n’a pas daigné m’expliquer après mon examen ce qu’il s’était passé, alors qu’elle faisait des commentaires à ceux qui, passés avant moi, avaient commis des fautes graves.
    J’avais donc jugé avoir fait un parcours correct. Ce n’est qu’après réception de mon résultat « INSUFFISANT » que j’ai pu voir que j’avais commis cette faute éliminatoire: « Contresens Rue **** ». J’étais très perplexe, je suis repassée à ladite rue avec un parent, et là, stupeur: un panneau priorité au sens montant (lors de l’examen, je descendais), et un petit décroché juste après, permettant de se placer au cas où une voiture monterait.
    Ceci étant, lors de l’examen, il y avait, d’une part des véhicules mal stationnés (et qui donc ont certainement perturbé mon analyse des panneaux et surtout, je suis persuadée qu’elles étaient notamment stationnées à l’emplacement du décroché)et d’autre part, il n’y avait absolument personne qui montait sur cette fameuse rue.
    Alors peut-être ai-je été victime des quotas ou de la mauvaise réputation de mon école, il n’empêche que j’ai beaucoup de rancœur envers ma mono, qui aurait dû me montrer ce PIÈGE ÉVIDENT qui était tout à fait susceptible d’arriver lors de l’examen! Au prochain cours que j’aurais avec elle en tout cas, je me ferai une joie de la remettre à sa place comme de juste.
    Salutations, et bonne continuation!
    Une révoltée de la route

    • pilote on 8 février 2012 at 19 h 10 min

      Bonjour,
      Vos critiques sont très appréciables, je tâcherai de corriger les coquilles et de me relire lors de la publication de futurs articles.
      Vous avez certainement subi une décision sévère, mais il est dommage de faire de l’injustice la mère de l’insolence, en ce qui concerne votre rapport avec votre monitrice.
      Les Révoltés de la route, victimes de diverses défaillances du système – par essence imparfait -, dont j’ai moi même fait partie, demeurent souvent de très bons conducteurs. Je ne doute pas que vous leurs ferai honneur lors de votre prochain passage à l’examen pratique.

      Je vous souhaite de prendre votre revanche le plus tôt possible.

      Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*