Bien aborder un carrefour avec des feux tricolores

Le carrefour avec feux tricolore

 

Les carrefour bordés de feux tricolores sont souvent des faux-amis pour les conducteurs novices : si ils simplifient les règles de priorité, qui n’a jamais invoqué la « malédiction des feux » en se plaignant que le changement du vert au orange nous oblige à choisir entre réaliser un freinage digne de « Fast and Furious » ou de voir rouge comme Samy Naceri ? Voici quelques conseils pour vous prémunir contre les mauvais sorts le jour de l’examen !

Cas d’école

Vous circulez à l’approche d’un feu vert

On imagine bien le roulement de tambour lorsque l’on regarde avec espoir le feu vert : « allez mon pote, garde moi ce vert encore un peu… ».

Ce qu’il faut faire :

  • Garder son sang froid et s’aider de quelques indicateurs courants :
    • Le feu du passage pour piéton parallèle à ma voie est-il vert ? Cet indicateur n’est pas fiable à 100%, mais très souvent si ce feu pour piéton est rouge, le vert qui vous concerne commence à sentir le roussi.
    • Si il s’agit d’un grand boulevard avec des feux coordonnées, les feux suivants sont-ils rouges ?
  • Relever le pied de la pédale d’accélérateur et le mettre au dessus du frein. Réaccélérez à l’approche du feu si sa couleur vous le permet. En règle générale, vous devriez être en troisième vitesse.

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • Fixer toute son attention sur le suspens ambiant : la vie continue, les dangers extérieurs aussi !
  • Accélérer en espérant forcer le destin.

Le vert vire au orange :

Pas de chance si vous êtes aux abords du carrefour ! Tout est maintenant une question d’adaptation.

Le réflexe fondamental reste de regarder dans le rétroviseur intérieur avant de freiner.

Le feu est rouge

Une courte n’est pas de refus et vous souhaitez vous détendre tranquillement avant de reprendre les choses sérieuses ? Pourquoi pas, mais il est souvent de bon ton de profiter de l’arrêt afin d’obtenir un maximum d’informations sur l’itinéraire, les panneaux, le marquage au sol etc. Profiter d’un arrêt au feu rouge pour anticiper les évenements à venir est un bon moyen de se mettre dans des conditions optimales de conduite et de combattre le stress le jour de l’examen.

 

 

Tags: ,

2 commentaires pour Bien aborder un carrefour avec des feux tricolores

  1. alex294 on 23 septembre 2011 at 7 h 50 min

    Je rajouterais même de vite dégager votre voie suite a un feu rouge. Ne pas attendre que la voiture en face ai démarré pour démarrer à son tour mais plutôt démarrer lorsque les feux stop de la voiture d’en face s’éteignent car si la voiture devant est déjà loin, cela donne l’impression de géner la circulation, en tout cas du point de vue de mes moniteurs.
    J’ai déjà passé mon permis mais je l’ai raté pour des « conneries », je le repasse très bientot, souhaitez moi bonne chance…

    • pilote on 24 septembre 2011 at 10 h 37 min

      Merci pour ce commentaire pertinent, et bonne chance alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *